Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

Pologne : le marché des jeux de casino du pays gangréné par les opérateurs illégaux

Par Jean-Pierre Durand, le 11/09/2019

En Pologne, un audit récent permet de dresser le constat suivant : le marché des jeux d’argent en ligne local est dominé par les opérateurs offshore illégaux. En effet, sur le marché polonais — lequel est pourtant réglementé —, les casinos en ligne illicites semblent prendre le dessus pour une raison qui paraît évidente : les derniers amendements de la loi sur les jeux d’argent qui ont permis d’étendre la taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs ainsi que d’établir une liste noire, ne sont pas aussi efficaces que ce que le gouvernement espérait.

Le marché polonais des jeux d’argent impacté par les amendements de 2017 

Entre début 2015 et fin 2017, le marché des jeux d’argent en ligne polonais était passé de 1,15 milliards d’euros à 1,82 milliards d’euros. Toutefois, ces montants astronomiques sont à relativiser car à l’époque, le marché iGaming polonais ne faisait pas la distinction entre l’offre légale et l’offre illégale. En outre, quand bien même les montants pariés sur les sites web des opérateurs agréés étaient en hausse de 600 % en 2018 (atteignant ainsi 0,9 milliard d’euros en 2018), ce sont bel et bien les salles virtuelles illégales qui continuent de peser le plus lourd dans la balance avec 51 % des parts de marché.

Le gouvernement polonais, qui espérait éradiquer le jeu illégal au sein de son territoire, a mis en place des amendements relatifs à la loi sur les jeux d’argent. Lesdits amendements sont entrés en vigueur le 1er avril 2017 et ont permis d’étendre la taxe sur le chiffre d’affaires de 12 % sur certaines professions liées aux jeux de hasard (jusqu’alors appliquée sur les revenus des casinos et bookmakers terrestres, elle concerne à présent tous les acteurs de paris en ligne). En outre, l’un des amendements accorde le monopole des jeux de casino en ligne à un opérateur d’État : Totalizator Sportowy. Pour finir, le gouvernement polonais a établi une liste noire des opérateurs illégaux ayant sévi au sein du pays. Jusqu’à preuve du contraire, l’ensemble de ces mesures se sont avérées inefficaces. Par exemple, malgré l’existence d’une black list, les fournisseurs d’accès à internet peinent à suivre les recommandations du gouvernement…

Des recettes fiscales en deçà des prévisions initiales

Même si depuis l'entrée en vigueur des amendements les recettes fiscales du pays ont augmenté (elles sont passées de 380 millions d’euros en 2017 à 440 millions d'euros en 2018), elles n’ont pas atteint les estimations du gouvernement. Il faut dire que l’opérateur public Totalizator Sportowy a tardé à mettre en place sa nouvelle offre, si bien que le Ministère des Finances devrait se voir accorder davantage de pouvoirs afin de satisfaire les attentes de la Cour des Comptes polonaise, la NIK.

Pologne : le marché des jeux de casino du pays gangréné par les opérateurs illégaux image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité