Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

Macao : les opérateurs de casino américains feront face à de nouveaux obstacles

Par Jean-Pierre Durand, le 16/01/2019

L’économie des casinos de Macao tend à tourner au ralenti et ce en grande partie à cause des perspectives d’une guerre commerciale accrue qui oppose la Chine aux États-Unis. Un tel climat est susceptible de poser des difficultés considérables aux trois sociétés nord-américaines qui exploitent des établissements de jeux d’argent et de hasard dans l’ancienne enclave portugaise.

Les entreprises américaines en danger à Macao ?

Si l’on en croit le rapport publié par GGRAsia le vendredi 11 janvier 2019 en collaboration avec l’Agence de Presse de Macao, les douze prochains mois pourraient s’avérer compliqués pour les sociétés américaines spécialisées dans les jeux de casino. Cette affirmation, le cabinet-conseil spécialisé dans la gestion des risques politiques et des entreprises Steve Vickers and Associates Limited, la soutient : la structure basée à Hong Kong a utilisé son rapport d’évaluation des risques  pour avertir que les tensions géopolitiques persistantes entre les deux plus grandes économies de la planète pourraient amener les responsables de Macao à « diluer » la présence locale considérable des casinos américains.

Le rapport d’évaluation explique que des mesures visant à encourager le développement d’entreprises locales ainsi que la prise de contrôle ou le rachat de participations importantes dans des concessions existantes détenues majoritairement par des investisseurs américains, seraient déjà à l’étude. Toujours selon le rapport, trois des six sociétés autorisées à exploiter des casinos à Macao appartiennent à des groupes américains : la filiale MGM China Holdings Limited de MGM International Resorts, basée à Las Vegas, ainsi que les filiales locales Sands China Limited et Wynn Macau Limited, lesquelles appartiennent respectivement à Vegas Sands Corporation et Wynn Resorts Limited.

Dernière affirmation soulignée dans le rapport d’évaluation : certains responsables des gouvernements locaux seraient mécontents quant aux liens existant entre les magnats du jeu et le parti républicain, ce dernier étant affilié au très controversé président des États-Unis, Donald Trump. « Il se pourrait que les nouveaux droits de concession demandés par les entreprises américaines fassent l’objet d’un refus », explique le rapport. En effet, les licences de MGM, Sands et Wynn expireront en 2022.

Les prédictions de Steve Vickers and Associates Limited

L’étude de Steve Vickers and Associates Limited aurait en outre prédit que de tels changements seraient probablement plus probables si Ho Iat Seng remplaçait le président sortant Fernando Chui Sai On en tant que chef de l’exécutif de la région administrative spéciale de Macao à la fin de l’année. Le cabinet-conseil aurait prétendument révélé que M. Ho Iat Seng était à l’origine d’une récente campagne visant à renverser les trente-trois juristes portugais possédant un siège  à l’Assemblée Législative. Le responsable de la presqu’île était également impatient d’instaurer une politique de « sinofication du marché des jeux de casino ». À méditer…

Macao : les opérateurs de casino américains feront face à de nouveaux obstacles  image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité