Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

France : plus d’un million de joueurs sont dépendants aux jeux d’argent

Par Jean-Pierre Durand, le 27/03/2019

D’après les derniers chiffres, en France, près d’1,2 million de joueurs sont accros aux jeux de hasard. Donnée plus inquiétante : seulement 2 % des joueurs concernés se soigneraient ! À l’heure où les messages d’avertissement et de prévention ne suffisent pas à protéger les joueurs, l’hôpital Paul Brousse de Villejuif a décidé de prendre les devants en mettant au point un nouveau programme thérapeutique visant à aider les personnes dépendantes à se défaire de leurs troubles.

Près d’1,2 million de joueurs problématiques dans l’Hexagone

Tickets de grattage, jeux de loterie, paris sportifs et hippiques et bien sûr jeux de casino, l’addiction aux jeux de hasard est une pathologie bien réelle bien que cette dernière ait la particularité d’être provoquée sans la consommation de substance, à l’inverse des drogues ou de l’alcool. Et les conséquences d’une telle dépendance peuvent être destructrices : endettement, perte d’emploi, éclatement familial, isolation sociale… Vous l’aurez compris, il est aujourd’hui nécessaire de soigner concrètement cette pathologie, et ce peu importe que les joueurs pratiquent les jeux dans des points de vente physiques ou sur internet.

Tandis que d’après les dernières estimations 17 % des joueurs français parient aux jeux de hasard en ligne, la spirale demeure particulièrement élevée dès le plus jeune âge. Evelyne, victime des jeux de hasard dès son enfance, tire la sonnette d’alarme : elle qui a découvert le tiercé par le biais de ses parents (ces derniers lui demandaient de remplir les grilles à leur place), à une époque où de tels jeux n’étaient pas encore interdits aux moins de 18 ans, a succombé plus d’une fois à la tentation de jouer. Plus grande, elle dépensait en moyenne 400 € par semaine à de tels jeux. Et au final, elle s’est retrouvée avec une dette colossale de plusieurs milliers d’euros. Toutefois, contrairement à 98 % des joueurs français souffrant d’addiction aux jeux d’argent, Evelyne a pris l’initiative de suivre une thérapie de groupe. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette aide thérapeutique lui fait un bien fou.

Une nouvelle thérapie qui bouscule les codes, et porte ses fruits !

Conscient que les joueurs ont du mal à se rendre dans un centre d’addictologie par leurs propres moyens, l’hôpital Paul Brousse de Villejuif a mis en place une cellule pour aider les joueurs problématiques. L’idée est d’intervenir de la manière suivante : ce sont les médecins qui vont vers les joueurs, et plus le contraire. Des exercices sont proposés à distance, sur un ordinateur, et une fois que ces derniers sont terminés, la séance se poursuit avec un neuropsychologue, par le biais d’une conversation téléphonique.

D’après le docteur Amandine Luquiens : « L’objectif est de permettre au patient de reprendre le contrôle de son comportement en développant certaines fonctions cérébrales. À terme, le patient retrouvera également le contrôle de sa pratique aux jeux, si bien qu’il pourra dire stop quand le moment viendra d’arrêter », explique-t-elle.

Additionnellement, nous vous conseillons de consulter cet article pour mieux garder le contrôle face aux jeux d'argent en ligne !

France : plus d’un million de joueurs sont dépendants aux jeux d’argent  image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité