Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

France : le groupe Joa va racheter les casinos du groupe Emeraude

Par Jean-Pierre Durand, le 17/04/2019

Le troisième groupe de casinos le plus puissant de l’Hexagone, le groupe Joa, entend englober l’opérateur Emeraude.

En marge de l’inauguration de son club de jeux parisien, Joa, fort de ses vingt-quatre établissements de jeux de hasard implantés en France, est donc sur le point de concrétiser la plus grande acquisition de son histoire. Dans le viseur du groupe contrôlé par le géant américain du capital-investissement Blackstone : pas moins de huit nouveaux casinos !

Très grosse opération à venir pour le groupe Joa

Le groupe Joa est sur le point d’acquérir les huit établissements détenus par son rival Emeraude, a expliqué Le Journal des Casinos en début de semaine. En effet, le président du directoire de Joa, M. Laurent Lassiaz, a manifestement témoigné son intention de racheter les parts détenues par Joa pour l’exploitation de ses casinos. Bien que la finalisation de la transaction est tributaire d’un accord concédé par le Ministère de l’Intérieur, cette dernière devrait intervenir d’ici début juillet au plus tard.

Avec les huit établissements qui sont dans son viseur, Joa a l’opportunité de consolider son réseau sur la côte ouest de l’Hexagone, notamment en Normandie. Il faut savoir que le groupe Emeraude exploite des casinos à Châtelaillon-Plage et Fouras (Charente-Maritime), Saint-Jean-de-Monts (Vendée), Saint-Brevin (Loire-Atlantique), Bagnoles-de-l'Orne (Orne) et Fécamp (Seine-Maritime).

En acquérant ces établissements, le groupe Joa pourra porter son nombre d’hôtels à six, au lieu de trois à l’heure actuelle. Qui plus est, son chiffre d’affaires pourrait nettement augmenter, lui qui fut d’environ 330 millions d’euros sur la base de l’exercice fiscal 2017-2018. À noter que les établissements de Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne) et de Lons-le-Saunier (Jura) sont également concernés par un rachat.

Joa déterminé à accélérer sa croissance externe

En 2018, lors d’une interview donnée à un grand média français, le président du directoire du groupe Joa avait déclaré vouloir conduire « une stratégie de développement en collaboration avec des entreprises TP et les collectivités territoriales ». Par la suite, la firme avait fait l’acquisition du casino girondin de Gujan-Mestras ainsi que ceux de Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, et de Saint-Jean-de-Luz, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Mais bien entendu, Joa compte faire encore plus fort en lançant un établissement de jeux de hasard très centralisé, à Paris. Son club de jeu se situera le long de la Rue Royale, dans un hôtel particulier, tout près des Places de la Concorde et de la Madeleine. Enfin, rappelons que le groupe Joa a lancé une toute nouvelle plateforme de paris en ligne au mois de mai. Cette dernière fut déployée en partenariat avec l’opérateur belge Ardent.

France : le groupe Joa va racheter les casinos du groupe Emeraude image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité