Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

Coronavirus aux USA : vague de licenciements du côté de Penn National Gaming Incorporated

Par Jean-Pierre Durand, le 01/04/2020

L'opérateur régional américain spécialisé dans les jeux de casino Penn National Gaming Incorporated est sur le point de licencier la quasi-totalité de ses effectifs, soit environ 26 000 personnes, ce jour. L’objectif de cette mesure — aussi critiquable soit-elle —, est de préserver l’avenir de la société alors que le Covid-19 fait rage sur le sol américain.

Penn National Gaming : « Aujourd’hui, il n’y a plus aucune certitude »

Si l’on en croit les dires du journal Las Vegas Review-Journal, la firme Penn National Gaming Incorporated continue de payer les salaires de ses employés alors même que la fermeture des casinos américains en raison du Covid-19 a été promulguée deux semaines plus tôt. De plus, elle a également l’intention d’honorer toutes les prestations médicales associées jusqu’à la fin du mois de juin.

Cependant, au bord de la faillite, la société de Jay Snowden a déclaré dans un rapide entretien accordé au Las Vegas Review-Journal que les membres du conseil d’administration renonceraient à toute indemnisation à partir d’aujourd’hui. En outre, il serait désormais question de procéder à une baisse « significative » de la masse salariale. Le PDG de Penn National Gaming Incorporated, âgé de 43 ans, a également révélé que sa société n’employait plus que 850 salariés « essentiels à son exercice ». « Aujourd’hui, il n’y a plus aucune certitude. On ne sait pas quand l’épidémie va prendre fin, et quelles seront ses conséquences sur le plan financier », a déclaré Jay Snowden.

La société commence déjà à vendre certains de ses actifs

Penn National Gaming Incorporated a également expliqué qu’un accord a été trouvé avec le fonds d’investissement immobilier Gaming and Leisure Properties Incorporated concernant la vente de l’un de ses complexes hôteliers, le Tropicana Las Vegas, un établissement composé de plus de 1 400 chambres et suites. La firme cotée au NASDAQ a ajouté que l’accord incluait également un nouveau bail foncier en vue de la construction d’un casino à Morgantown, en Pennsylvanie. Il serait question de cinq mois de crédits de location pour une valeur estimative de 337,5 millions de dollars.

À noter que selon David Katz, représentant de la société de services financiers Jefferies Financial Group Incorporated, la charge locative annuelle de Penn National Gaming Incorporated s’élève actuellement à près de 900 millions de dollars. Or, le nouvel accord concernant sa propriété de Las Vegas devrait contribuer à réduire cette facture, et à atténuer certaines inquiétudes. « La vente du Tropicana Las Vegas est peu surprenante dans la mesure où la direction prévoyait déjà de céder son établissement l’année passée. Il faut à présent espérer que la transaction qui en découlera allègera la pression financière de Penn National Gaming Incorporated à court terme », explique David Katz.

Coronavirus aux USA : vague de licenciements du côté de Penn National Gaming Incorporated image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité