Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

Cambodge : le Premier Ministre veut la suppression radicale des jeux d’argent online

Par Jean-Pierre Durand, le 04/09/2019

Le Premier Ministre du Cambodge, M. Hun Sen, a déclaré devant les médias locaux que son gouvernement a l’intention d’interrompre l’envoi et le renouvèlement de licences de jeux d’argent en ligne d’ici à la fin de l’année. En effet, si l’on en croit les dires de certains journaux, le gouvernement cambodgien souhaite préserver l’ordre public et garantir la sécurité du pays.

Jeux d’argent : la fraude en ligne sévit au Cambodge

D’après un article publié samedi dernier dans le journal Khmer Times, l’élocution du Premier Ministre Hun Sen (photo) est intervenue quelques semaines après l’annonce d’une mesure visant à éradiquer la fraude en ligne et téléphonique dans le pays. En effet, depuis plusieurs mois, des arnaques sont opérées par des malfaiteurs, lesquelles ciblent essentiellement les consommateurs originaires de Chine. Toutefois, l’annonce présentée par Hun Sen n’était assortie d’aucune date d’entrée en vigueur. 

Le week-end dernier, le ministre âgé de 67 ans a donc profité d’un énième discours officiel pour briser le silence : selon Hun Sen, il ne faut pas compter sur les licences iGaming pour générer des recettes fiscales provenant essentiellement d’opérateurs étrangers. En effet, le Premier Ministre préfère que tous les efforts soient concentrés sur le développement d’une économie solide reposant sur la seule industrie porteuse d’avenir pour le Cambodge : le tourisme. 

Une déclaration du gouvernement synonyme d’interdiction

Le journal Khmer Times a également rapporté que Hun Sen avait publié la semaine dernière une directive interdisant tous les casinos en ligne au Cambodge après qu’il ait découvert que certains opérateurs sans scrupules avaient truqué leurs jeux pour augmenter leurs profits : « Tous les types de jeux de hasard en ligne et de jeux d’arcade reposant sur le système de paris sont interdits au sein du royaume. D’ici la fin de l’année, les opérateurs ne pourront plus exploiter ces jeux au Cambodge ». En outre, le Premier Ministre a menacé quiconque ne serait pas en mesure de rembourser ses dettes de jeu.

Dans son discours, Hun Sen rappelle que le Cambodge doit se développer sur la base du tourisme et des patrimoines naturel et culturel que possède le pays. Par contre, les revenus provenant des jeux d’argent en ligne doivent être exclus de sa politique. L’article du Khmer Times stipule que les forces de l'ordre cambodgiennes sont désormais chargées d'enquêter sur toutes les formes de jeux d'argent en ligne illégales et d'y faire obstacle, chose qui a immédiatement été saluée par les autorités chinoises. 

Décidément, l’emprise de la Chine sur ses pays voisins est particulièrement forte. Pour rappel, la Chine en a actuellement après les Philippines. Dernièrement, le porte-parole du ministère chinois des Affaires Étrangères avait exhorté les Philippines à « interdire tous les types de jeux d'argent en ligne ».

Cambodge : le Premier Ministre veut la suppression radicale des jeux d’argent online image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité