Casino-sans-depot.info Retrouvez l'actualité des casinos qui proposent des bonus gratuits.

Alex, le hacker russe qui dépouille les fournisseurs de jeux de casino

Par Jean-Pierre Durand, le 06/09/2017

Il est sous les feux de la rampe depuis plusieurs semaines. Un certain Alex, hacker à ses heures perdues, a réussi à sous-tirer plusieurs centaines de milliers d’euros aux meilleurs casinos. Parmi ses récentes victimes : la firme australienne Aristocrat Leisure, qui développe et confectionne des bandits manchots. En effet, le Russe Alex est parvenu à déchiffrer l’algorithme de plusieurs machines à sous spécifiques. Mais comment a-t-il bien pu réussir un tel exploit ? 

Alex le hacker serait-il un programmeur ?

L’homme répondant au nom d’Alex a révélé au monde entier avoir réussi à dérober l’équivalent de 250 000 $ en déjouant les pièges des machines à sous développées par Aristocrat Leisure. En réalité, Alex aurait réussi à filmer les écrans de certaines machines à sous à l’aide d’une équipe d’agents présents sur place. À l’issue de longues sessions de visionnage, le pirate informatique est ensuite parvenu à décrypter l’algorithme de chaque jeu pour en prédire les tirages gagnants. Il savait donc exactement quel était le moment opportun pour miser.

Il vole l’argent des casinos pour ensuite le redistribuer…

Le redistribuer aux plus démunis, qui plus est ! Alex, que l’on peut considérer comme une sorte de Robin des Bois du 21ème siècle, vole les établissements de jeux de hasard et reverse le butin aux personnes dans le besoin. « Le but d’un casino est de soutirer de l’argent. Mon but à moi, c’est d’aider les gens à reprendre ce qui leur appartient », a-t-il ouvertement expliqué sur le web, par le biais d’un e-mail adressé aux journalistes du monde entier. 

Cela dit, le Russe, probablement mathématicien de métier, aurait omis de préciser qu’il avait déjà fait du chantage à Aristocrat dans l’espoir de recevoir une coquette somme gratuitement. Le géant mondial des machines à sous a alors proposé de rencontrer Alex en terrain neutre tout en soulignant qu’une société de son envergure ne pouvait tout simplement pas fermer les yeux sur une telle attitude : « Nous ne nous laisserons jamais manipuler, ni même intimider par des tentatives d’extorsion de fonds », a déclaré un porte-parole de la multinationale basée en Australie.

Alex le hacker agit-il vraiment seul ?

À noter que d’autres attaques similaires à celles subies par Aristocrat Leisure ont été enregistrées dans d’autres pays du monde, notamment aux États-Unis. Étrangement, la procédure est la même : des individus pénètrent dans l’enceinte d’un casino et filment les parties afin de détecter les failles de chaque jeu. Par la suite, développeurs et éditeurs de jeux de casino sont contactés afin de les aider à améliorer leurs logiciels. S’ils refusent, les hackers menacent de divulguer des informations compromettantes. Reste à savoir quel sera le prochain coup du « Robin des Bois » des casinos…

Alex, le hacker russe qui dépouille les fournisseurs de jeux de casino image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité